Compagnie La Marelle

Painting Luther

Oscar et la dame rose

Ma vie avec Jean-Sébastien Bach

Ma vie avec Jean-Sébastien Bach

Adaptation de Jean Naguel

L’hiver 1720, Anna Magdalena Wilcke accompagne son père à Hambourg. C’est à cette occasion qu’elle entendra Jean Sébastien Bach pour la première fois. Anna Magdalena, sait alors qu’elle a rencontré un génie !

Jamais plus cette première émotion ne la quittera. Jean-Sébastien Bach épousera Anna Magdalena en secondes noces au mois de décembre 1721, soit un an et demi avant d’être engagé comme cantor à Saint Thomas de Leipzig. Ils auront treize enfants (dont les sept premiers mourront en bas âge) et demeureront ensemble jusqu’à leur mort.

Ecrit en 1925 par la musicologue Esther Meynell, cet ouvrage se présente comme le journal d’Anna Magdalena Bach. Il est avant tout l’expression d’une sensibilité musicale et un merveilleux témoignage sur la vie quotidienne du couple : on y trouve de nombreuses anecdotes sur la vie musicale et les relations sociales en Allemagne au 18e siècle. Ce sont des échos intimes qui font résonner la petite Chronique : exigence et bonté de Bach à l’égard de ses élèves, relations difficiles avec des collègues envieux et des autorités chicanières, passion pour l’orgue, relations paternelles, lectures, amitiés…

Dans son adaptation, Jean Naguel a privilégié les éléments qui rapprochent cette évocation du temps liturgique de Pâques.

 

 

Dates

en cours d'organisation, 1 mars 2018
toute la tournée


Tournée prévue au printemps 2018